Que Chercher

En tant qu’employeurs, gestionnaires, superviseures et superviseurs, certains signes avertisseurs ou drapeaux rouges peuvent nous indiquer qu’il pourrait y avoir des problèmes. Nous devons également tenir compte des relations interpersonnelles de notre personnel parce que ce sont souvent les collègues qui sont les premières personnes à s’apercevoir qu’il y a des problèmes. Le schéma suivant indique les quatre grands domaines qu’il faut connaître, mais comme rien n’est coulé dans le béton, nous devons nous servir de notre jugement pour aider les personnes qui comptent sur nous pour avoir un milieu de travail sécuritaire.

Train Your Staff – Download the PowerPoint

Milieu sain

Un milieu de travail qui fonctionne normalement. Le conjoint ou la conjointe soutient ou n’interfère pas. L’employée ou employé travaille bien, calmement et régulièrement. Elle ou il semble avoir le contrôle, se comporte bien éthiquement et moralement. Son comportement, sa façon de s’habiller et ses relations interpersonnelles au bureau semblent tout à fait corrects.

Conjointe ou conjoint

  • Soutient
  • N’interfère pas

Employée ou employé

  • Fait preuve de calme, de régularité et de contrôle
  • Travaille bien
  • Se comporte éthiquement et moralement
  • A de bonnes relations sociales

Réponse de l’employeur

  • Apprenez à connaître votre personnel
  • Soyez facile d’approche
  • Pratiquez l’écoute active
  • Observez les comportements habituels des employées et employés
  • Favorisez l’empathie
  • Évitez la stigmatisation
  • Favorisez un milieu de travail sain

Réaction

Plusieurs signes peuvent indiquer que le conjoint ou la conjointe de l’employée ou employé tente d’avoir le contrôle en interférant dans le transport ou l’accès au lieu de travail. Elle ou il pourrait tenter d’intervenir dans le milieu de travail en interrompant constamment. Le conjoint ou la conjointe pourrait aussi essayer d’impliquer d’autres membres du personnel en leur posant des questions déplacées. Fiez-vous à votre instinct.

Conjointe ou conjoint

  • Interfère dans le transport
  • Cache ou vole les cartes d’identité
  • Fait constamment des appels ou envoie beaucoup de textos et de courriels
  • Pose des questions déplacées au personnel

Employée ou employé

  • Est souvent en retard au travail
  • Montre de la nervosité et de l’anxiété
  • Cache des blessures
  • Diminue sa productivité
  • Manque de concentration
  • Perd occasionnellement le contrôle émotif

Réponse de l’employeur

  • Observez les comportements et notez les changements
  • Écoutez attentivement les préoccupations
  • Reconnaissez les situations malsaines
  • Réduisez les facteurs de stress
  • Démontrez de l’empathie
  • Intervenez avec gentillesse
  • Consultez des spécialistes au besoin
  • Cherchez des ressources
  • Faites des références pratiques

Préoccupation

Il y a des signes que la situation conjugale de l’employée ou de l’employé se détériore. Cela exige que vous interveniez pour l’aider et que vous assuriez la sécurité du lieu de travail. Vous devriez faire preuve de plus de vigilance et discuter de tout comportement inacceptable avec l’employée ou employé, cela pourrait vous donnez l’occasion d’intervenir rapidement et de prévenir une escalade.

À un certain moment, vous pourriez avoir recours à des ressources externes. Faites preuve d’empathie pour l’employée ou employé et ne montrez pas de colère envers son conjoint ou sa conjointe. Facilitez les choses à ses collègues qui peuvent aider. Il est essentiel de maintenir le contact avec l’employée ou employé afin de lui donner du soutien et de contrôler la situation. Minimisez les rumeurs et respectez la confidentialité.

Conjointe ou conjoint

  • Interfère sur le lieu de travail
  • Menace de déportation
  • Induit les collègues en erreur
  • Agresse verbalement le personnel

Employée ou employé

  • S’absente du travail
  • Néglige son apparence
  • Oublie des choses importantes
  • Prend de mauvaises décisions
  • Se blesse plus souvent accidentellement
  • Montre de la nervosité en présence de son conjoint ou de sa conjointe

Réponse de l’employeur

  • Augmentez la vigilance
  • Discutez des comportements inacceptables
  • Intervenez rapidement
  • Cherchez des ressources
  • Démontrez de l’empathie
  • Répondez aux besoins de votre personnel
  • Gardez le contact avec l’employée ou employé
  • Assurez-vous que l’employée ou employé a du soutien
  • Minimisez les rumeurs

Crise

La situation est hors de contrôle. La sécurité est en jeu. Il faut agir immédiatement. Vous devez faire preuve de vigilance et vous assurez que tout le monde est en sécurité au travail. Vous pourriez devoir faire appel au personnel de sécurité ou à la police si nécessaire. Dans la mesure du possible, gardez le contact avec l’employée ou employé et continuez à faire preuve d’empathie. Assurez-vous qu’elle ou il ait accès à des ressources et à du soutien.

Si cela est pratique, continuez d’inclure l’employée ou employé dans les activités du travail. Encouragez tout votre personnel et, s’il y a lieu, tenez-les au courant. Tout le monde devrait faire preuve de vigilance, connaître les plans de sécurité du lieu de travail et transmettre aux gestionnaires et aux superviseures ou superviseurs ses observations et ses préoccupations. Cela nous concerne tous et toutes.

Conjointe ou conjoint

  • Retient physiquement l’employée ou employé
  • Menace le personnel
  • Détruit les biens
  • Blesse physiquement le personnel

Employée ou employé

  • Fait de l’évitement ou se retire
  • A peur
  • A des trous de mémoire
  • Ne peut pas effectuer ses tâches
  • A des blessures
  • A des pertes de contrôle

Réponse de l’employeur

  • Maintenez votre vigilance
  • Assurez la sécurité dans le lieu de travail
  • Faites appel au personnel de sécurité ou à la police si nécessaire
  • Gardez le contact avec l’employée ou employé
  • Démontrez de l’empathie
  • Assurez-vous que l’employée ou employé a accès aux ressources et à du soutien
  • Adaptez-vous aux contraintes médicales
  • Incluez l’employée ou employé dans les activités de travail
  • Encouragez l’employée ou employé

Ce que vous pouvez faire

Parlez à votre personnel

Les collègues qui s’impliquent auprès de leurs collègues et qui sont faciles d’approche contribuent à créer des liens forts dans le tissu social et sont les personnes à qui une employée ou un employé pourrait parler de son expérience de violence conjugale. Les employées et employés qui ont une écoute active et de l’ouverture peuvent aider à contrôler le mieux-être du milieu de travail. Elles et ils peuvent remarquer les comportements de leurs collègues et les changements. Être positif aide à la productivité, encourager le personnel à éviter la stigmatisation et à s’engager permet d’avoir un milieu de travail plus sain.

Actions de l’employeur

VOTRE LEADERSHIP EST IMPORTANT.

AGISSEZ DE FAÇON PROACTIVE et donnez le ton à votre entreprise.

SOYEZ FACILE D’APPROCHE et connaissez votre personnel.

SOYEZ LA PREMIÈRE PERSONNE À VOULOIR un milieu de travail sain. Si votre instinct vous dit que quelque chose ne va pas, intervenez rapidement avant que la situation ne soit hors de contrôle.

N’OUBLIEZ PAS DE GARDER VOTRE PERSONNEL EN SÉCURITÉ. Si l’employée ou employé semble se réconcilier avec son conjoint ou sa conjointe, rappelez-vous le cycle de la violence. Faites preuve de vigilance parce que le cycle se poursuivra probablement.

RÉGLEZ RAPIDEMENT ET À MESURE tout problème de violence conjugale que pourrait avoir l’employée ou employé. Voici quelques conseils pratiques pour intervenir avec gentillesse.

Parlez de violence conjugale avec une employée ou un employé

Savoir comment aborder la violence conjugale avec une employée ou un employé peut être difficile. En tant qu’employeur et superviseure ou superviseur, votre rôle n’est pas de faire du counselling, mais de parler à l’employée ou employé avec professionnalisme et sensibilité pour savoir si elle ou il a besoin de soutien et l’aider à en trouver le cas échéant.

Offrez de rencontrer l’employée ou employé en privé pour respecter la confidentialité. Parlez clairement de tout problème de rendement au travail qui a été observé. Exprimez votre empathie pour ses problèmes personnels qui nuisent au rendement. Rappelez-vous qu’en matière de violence conjugale les victimes et les agresseurs peuvent être d’un sexe comme de l’autre. Utilisez un langage respectueux : votre conjoint ou conjointe ou son nom; évitez des termes comme « agresseur ». Démontrez votre soutien et évitez d’accuser, de blâmer, de faire un diagnostic ou de tirer des conclusions. Écoutez (beaucoup) et encouragez l’employée ou employé à aller chercher de l’aide. Cela est très important pour elle ou pour lui.